Outils pour utilisateurs

Outils du site


articlesphotomaclinux:article2

En 2012, suite à l’achat de l’excellent Dell XPS 13 Developper Edition sous Ubuntu 12.04, j’avais déjà évalué la possibilité de basculer en Linux pour le traitement des photos Raw mais j’étais arrivé à la conclusion que les outils n’avaient pas encore la maturité nécessaire. En quatre ans les choses ont bien changé, si certains logiciels ne sont plus maintenus, d’autres font jeu égal avec les ténors du marché ! Les 3 logiciels ci-après sont bels et bien « vivants » et ils correspondent selon mes critères aux besoins d’un photographe professionnel indépendant (ou amateur expert) au même titre que Lightroom, Capture One ou encore DXO Optics pro. Ils gèrent les profils couleurs, corrigent les défauts optiques des couples boîtiers/focales (si fournis), disposent d’outils de débruitage, de correction d'exposition et de gestion des couleurs très sophistiqués.

- UFRaw est certainement le plus connu grâce (entres autres) à son nom qui interpelle ! En plus d’être disponible sur Windows, MacOS et linux, UFRaw s’utilise aussi en tant que plug-in Gimp ce qui constitue un binôme de référence dans le domaine des logiciels de développement Raw. UFRaw est en fait une interface graphique (front-end) du moteur Dcraw (utilisé également par les autres logiciels de façon plus ou moins appuyée). Son principal point faible est qu'il n'autorise pas le traitement d'images par lot. - Darktable (DT) est également un logiciel open source et… A l'état de l'art ! En effet, l’équipe de développement vient à publié la version majeure 2.0 début janvier 2016. Darktable est convivial et polyvalent. A l’instar de Lightroom, il fonctionne sur le principe de l’import des RAW dans une base de données interne et propose une fonction de masques et de modes de fusion pour la gestion des corrections locales. Les fonctionnalités se présentent sous la forme de 47 modules mono fonction (recadrage, balance des blancs, vibrance, etc.). C’est très souple d’utilisation : on fait sa liste de modules préférés dans l'onglet préférences en fonction de ses habitudes de travail et c’est prêt. - RawTherapee (RT) est tout aussi complet bien qu’un poilet plus complexe. Il embarque tous les outils modernes que l’on attend d’un logiciel de développement des Raw et dispose d’une ergonomie en trois parties qui est assez pertinente. La dernière version 4.2 fait vraiment jeu égal avec DT, c'est le logiciel que j'utilise par défaut.

Les deux logiciels ci-dessous sont toujours disponibles et plutôt adaptés aux attentes d'un amateur expert mais la disparition d'internet de Lightzone pendant 3 ans et l’ancienneté de la dernière version disponible de Photivo incitent à la prudence : - Lightzone est un logiciel qui tenait le haut du pavé avec ses fonctions de retouche locale et sa formidable ergonomie… Jusqu’en 2011 où fût publiée une dernière version, la v3.9, qui signa l’arrêt du développement. En 2013, l’auteur libère le code et la communauté des utilisateurs reprend le flambeau en publiant une version 4. Le 10 janvier dernier, une version 4.1.5 prometteuse est mise à disposition. - Photivo est convivial et puissant bien que l’interface soit en l’anglais. Une liste d’outils, classés dans l’ordre du pipeline de traitement peuvent être activés, masqués ou bloqués. Une large place est laissée à l’écran pour l’image. Sous des aspects conviviaux, certains outils recèlent en fait des paramètres élaborés qui demandent une bonne pratique pour être domptés à fond.

Enfin, les 5 logiciels suivants ne correspondent pas aux besoins selon moi (sauf erreur), parce qu’ils ne sont plus maintenus, sont devenus payants ou, encore, n’ont pas comme fonction principale le développement des Raw : Picasa version Linux, Corel AfterShot pro 2 (ex Bibble), Digikam, Fotoxx ou Rawstudio.

Enfin, les 5 logiciels suivants ne correspondent pas aux besoins selon moi (et sauf erreur de ma part), parce qu’ils ne sont plus maintenus, ils sont devenus payants ou n’ont pas pour fonction principale le développement des Raw : Picasa version linux, Corel AfterShot pro 2 (ex Bibble), Fotoxx ou Rawstudio. Alors ? Comment choisir ? Pas facile ! Quand j’ai testé l'un après l'autre Rawtherapee, UFRaw/Gimp et Darktable je suis à chaque fois arrivé à la conclusion qu'il répondaient à mes attentes. Après deux mois passés à « butiner » d’un soft à l’autre, j’ai finalement arrêté mon choix sur RT car il présente certaines similitudes d’ergonomie avec DxO, le logiciel que j’utilisais auparavant et j’ai donc pu rapidement l'apprivoiser. Par ailleurs il dispose de nombreuses options pour prendre efficacement en charge la chaîne de calibration des couleurs (que j'exposerai dans un prochain dossier). Mais peut-être préférerez-vous Darktable pour sa base de données embarquée ou UFRaw pour son intégration dans Gimp ? A vous de voir, testez-les tous ! Un conseil tout de même : choisissez-en un et pratiquez-le intensément pour le connaître à fond, essayez ensuite les autres au gré des mises à jour et de votre temps disponible. UFRaw, DT et RT sont tout trois présent dans la logithèque Ubuntu et Mint mais pas toujours en dernière version :

Pour charger les dernières versions, plutôt que d'utiliser la bibliothèque de logiciels de la distribution, tapez les commandes suivantes dans une fenêtre de terminal (votre mot de passe de session vous sera demandé).

- Rawtherapee 4.2 sudo add-apt-repository ppa:dhor/myway sudo apt-get update sudo apt-get install rawtherapee

- UFRaw 0.22 Pas de différence car à jour dans les logithèques Ubuntu et Mint (dans le tableau ci-dessus la différence de version mineure est liée à la différence de version de la distribution Ubuntu utilisée).

- Darktable 2.0 sudo add-apt-repository ppa:pmjdebruijn/darktable-release sudo apt-get update sudo apt-get install darktable

Pour vous aider à démarrer rapidement, je vous propose ci-dessous un tutoriel de prise en main de RawTherapee (RT) :

Préparation :

Une fois lancé, RT vous propose une « Fenêtre de navigation » divisée en 3 parties :

- à gauche, une double fenêtre pour naviguer vers les dossiers contenant les Raw et pour les ajouter comme emplacements favoris, - au centre, les vignettes contenues dans les Raw du dossier sont affichées, - à droite, une colonne « inutile » pour la navigation, - à l'extrême gauche, une barre de navigation générale :

- En bas à gauche, l'accès aux préférences avec l'icône :

En fermant les deux sous-fenêtres de part et d'autre avec

et en grossissant au maximum les vignettes, on obtient une sorte de planche contact qui permet de trier et de noter rapidement les Raw à conserver.

Dans ce cas (l'option a disparu en dernière version, car c'est devenu automatique), ouvrez les préférences et décochez « Taille de vignettes identique… » dans l'onglet « Navigateur de fichier ». Profitez-en pour choisir votre « Répertoire image au démarrage ».

Fermez les préférences et cliquez sur l'onglet « Éditeur ». De nouveau l'écran se divise en trois parties avec à droite la panoplie d'outils regroupés dans sept onglets (Exposition, Détail, Couleur, Ondelettes, Transformation, RAW et Métadonnées) :

Sélectionnez l'onglet Transformation/Correction d'objectif et pointez sur le dossier contenant vos profils de correction boîtiers/focales lcp si vous en avez. Sélectionnez ensuite l'onglet Métadonnées et renseignez les champs artist et copyrights (en gras). Vous êtes prêt à traiter vos Raw ! (au réglage près des profils de calibration colorimétrique qui sera traité dans un prochain article).

Profils :

Vous êtes pressé ? Dans le navigateur de fichiers sélectionnez les vignettes à traiter, cliquez-droit puis sélectionnez « opération sur les profils » / « appliquer le profil » / « profils fournis » et appliquez le profil de votre choix. A ce sujet vous pourrez ajouter vos profils personnalisés au fil des traitements grâce au sous-menu tout en haut à droite du menu Éditeur :

Les profils fournis avec RT sont stockés ici : /usr/share/rawtherapee/profiles/ En revanche les profils personnels sont stockés dans le répertoire de l'utilisateur ici : ~/.config/Rawtherapee/profiles/ A noter que le répertoire de l'application prends un « R » majuscule dans le second cas.

La correction photo par photo s'effectue dans le mode « Éditeur » en navigant dans les réglages regroupés sous les 7 onglets. Un réglage est précédé d'un triangle, s'il est obligatoirement présent dans le développement d'un RAW, ou d'un bouton « on/off » s'il est optionnel. Clic sur le texte pour ouvrir/fermer la fenêtre du réglage, MAJ-Clic pour ouvrir le réglage et fermer tous les autres.

Ci-dessous, une description des principaux réglages classés par onglet pour vous permettre d'être productif dès la prise en main.

- Onglet Exposition : - RT corrige le Raw à l'ouverture en lui appliquant le profil « Default » (ou celui indiqué dans l'onglet « traitement de l'image » des préférences). Pour conserver volontairement une sous/sur-exposition, cliquez sur « Neutre » ou « Reset » suivant la version de RT, puis ajustez les curseurs de lumière, contraste, etc., en dessous. La courbe tonale pour corriger le contraste est également accessible dans le sous-menu Exposition. - A noter l'existence d'une fonction de filtre dégradé.

- Onglet Détails : Pour visualiser les effets de ces réglages, vous devez afficher l'image à 100 % (petit 1:1 en regard des commandes) ou sinon ouvrez des petites fenêtres en taille réelle par appuis sur l'icône :

Diminuez le bruit en déplaçant les curseurs Luminance et Chrominance ou augmentez la netteté avec les curseurs Rayon et Quantité.

Onglet Couleurs : - Balance des blancs : Ajustez la balance des blancs par type d'exposition, par saisie d'une valeur ou par détermination du point neutre sur la photo avec la pipette. - Réglage des couleurs : Activez Vibrance, décochez éventuellement le lien entre les tons pastels et saturés, puis ajustez en déplaçant les curseurs ou en cliquant sur la valeur pour saisir un nombre. - À noter le très performant panneau de transformation en noir et blanc.

- Onglet Transformation : - Correction de l'horizon : sélectionnez l'outil Objectif/Géométrie/Rotation. Déplacez le curseur ou double-cliquez sur la valeur pour saisir un angle. - Recadrage (crop) : activez Recadrage, sélectionnez le type de grille et le ratio. Dimensionnez une zone approximative par cliquer/glisser. Agrandissez/diminuez la zone en plaçant le curseur sur les bords ou les coins de la sélection. Zoomez avec les loupes +/-, déplacez la zone à visualiser par cliquer/glisser ou le cadre du recadrage avec Shift enfoncé.

- Onglet RAW : Pas forcément utile lors d'une première utilisation du logiciel. A noter que RT dématrice aussi les Raw X-Trans : amateurs de Fujifilm, à vos boîtiers !

- Développement : Pour traiter un raw, appuyez sur l'icône « disque dur » en bas à gauche de la photo (Ctrl+s). Si vous préférez lancer un traitement global en fin de développement, cliquez sur l’icône « roue dentée » de chaque Raw (Ctrl+b) pour les ajouter dans la file d'attente, puis rendez-vous dans la fenêtre « File d'attente ». Sélectionnez le dossier de sortie et lancez le traitement. A noter l’icône « palette » (Ctrl+e) qui permet d'ouvrir l'image dans un outil de retouche comme Gimp en la développant préalablement à la volée.

- Traitement par lot : Il est fréquent d'avoir à appliquer des ajustements identiques à plusieurs photos, par exemple consécutivement à des déclenchements en rafale ou suite à des séries de photos en studio. La première possibilité, dans le mode « Éditeur », est d'effectuer les corrections communes sur un premier Raw, de copier le profil (clic-droit) pour ensuite sélectionner tous les autres RAW (clic + shift et/ou Ctrl) et copier le profil. Autrement, on peut sélectionner plusieurs Raw dans le mode « Navigateur de fichiers » puis procéder aux réglages via les fonctions dans la partie droite de l'écran (c'est la raison de leur présence dans ce mode à priori uniquement destiné à la navigation). Les corrections appliquées s'ajoutent ou remplacent celles préalablement effectuées en fonction des réglages de l'onglet « Traitement par lots » dans les préférences.

Pour aller plus loin avec RT : RT s'installe dans /usr/share/rawtherapee. Ci-dessous, quelques tuto assez sympas : http://rawtherapee.com/blog/screenshots https://www.youtube.com/watch?v=GUs9Re_sSWQ https://www.youtube.com/watch?v=GbK1zsWA4Ck Et la doc bien sûr ! http://rawtherapee.com/blog/documentation

Pour aller plus loin avec DT : Il existe également de nombreux tutoriels pour DarkTable, ici par exemple : https://aventurereflex.wordpress.com/tutoriels-darktable/. À noter l'excellente documentation à jour et en français : https://linuxfr.org/news/darktable-2-0-traitement-et-gestion-de-photographies Site officiel de DarkTable (en Anglais) : http://www.darktable.org/ Documentation sur Ubuntu.fr : http://doc.ubuntu-fr.org/darktable Les excellents tutoriels de Carafife sur You Tube : https://www.youtube.com/watch?v=fTvrcYkWA-0&list=PLZOdZMT41b7W0IBntprxOOqlw54iiKRMb&index=34 Styles supplémentaires pour DarkTable : https://dtstyle.net/

Pour aller plus loin avec UFRaw : Page officielle du projet UFRaw : http://ufraw.sourceforge.net/ Documentation sur gimpfr.org : http://gimpfr.org/document/document_22/

articlesphotomaclinux/article2.txt · Dernière modification: 2016/03/12 19:01 par fedelin