Outils pour utilisateurs

Outils du site


issue153:mon_opinion2

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
issue153:mon_opinion2 [2020/02/03 14:48]
auntiee
issue153:mon_opinion2 [2020/02/03 18:10] (Version actuelle)
d52fr
Ligne 8: Ligne 8:
 Je m’appelle Knightwise et je suis propriétaire d’un Surface Go. Tant pis, je l’ai dit. Je fais partie du club plutôt controversé des gens accros qui ont sorti plus de 600 euros en liquide pour l’entrée de gamme sous-puissant de la Surface Line de Microsoft. C’est un dispositif qui est, soit aimé par certains pour sa versatilité,​ sa forme et son côté globalement mignon, soir détesté par d’autres à cause de ses promesses grandioses qui n’ont en fait livré que des déchets. Je m’appelle Knightwise et je suis propriétaire d’un Surface Go. Tant pis, je l’ai dit. Je fais partie du club plutôt controversé des gens accros qui ont sorti plus de 600 euros en liquide pour l’entrée de gamme sous-puissant de la Surface Line de Microsoft. C’est un dispositif qui est, soit aimé par certains pour sa versatilité,​ sa forme et son côté globalement mignon, soir détesté par d’autres à cause de ses promesses grandioses qui n’ont en fait livré que des déchets.
  
-Et moi ? Je reste toujours indécis. Étant propriétaire du dispositif depuis plus d’un an maintenant, ​ j’ai constaté des cycles ​d’une ​forte utilisation quotidienne suivie de semaines d’abandon. Parfois, j’appartiens à l’un groupe parfois, j’ai l’impression de faire partie de l’autre. Il y a quelques semaines, j’ai décidé de prendre une autre approche. Puisque que j’ai déjà une machine puissante sous Windows (mon ordi quotidien est un Lenovo X1 Carbon), je devrais peut-être envisager de faire tourner Linux sur la petite machine (le Surface Go) et voir ce qui se passe.+Et moi ? Je reste toujours indécis. Étant propriétaire du dispositif depuis plus d’un an maintenant, ​ j’ai constaté des cycles ​de forte utilisation quotidienne suivie de semaines d’abandon. Parfois, j’appartiens à un groupeparfois, j’ai l’impression de faire partie de l’autre. Il y a quelques semaines, j’ai décidé de prendre une autre approche. Puisque que j’ai déjà une machine puissante sous Windows (mon ordi quotidien est un Lenovo X1 Carbon), je devrais peut-être envisager de faire tourner Linux sur la petite machine (le Surface Go) et voir ce qui se passe.
  
 **The hardware compatibility of the device allows you to run almost any Linux distro on this machine – out of the box. I say almost because there are a couple of things that aren’t working. Wifi is one of them and it’s important to know this before you “nuke and pave” your hard drive. The fix is easy, download some files and copy them over to some directory, and boom, bob is your uncle. But make sure to do it either before you install Linux or do it on a separate computer. The Surface Go has no classic “ethernet port”, so popping in a network cable is not that easy.  **The hardware compatibility of the device allows you to run almost any Linux distro on this machine – out of the box. I say almost because there are a couple of things that aren’t working. Wifi is one of them and it’s important to know this before you “nuke and pave” your hard drive. The fix is easy, download some files and copy them over to some directory, and boom, bob is your uncle. But make sure to do it either before you install Linux or do it on a separate computer. The Surface Go has no classic “ethernet port”, so popping in a network cable is not that easy. 
Ligne 28: Ligne 28:
 Support du matériel Support du matériel
  
-La seule chose qui ne fonctionne pas tout de suite, c'​est ​le webcam. Et c’est vraiment dommage, car la qualité des webcams sur le Surface Go est franchement fantastique. Sérieusement. La qualité de la caméra sur ce petit portable fait honte à celle sur mon Macbook Pro et coûte un tiers du prix. Je sais que les geeks qui procèdent à une ingénierie inverse des pilotes Linux sur ce truc sont probablement des reclus timides et qu’une webcam n’est probablement pas aussi haut sur leur liste que sur la mienne, mais j’aimerais que ce petit problème soit corrigé rapidement.+La seule chose qui ne fonctionne pas tout de suite, c'​est ​la webcam. Et c’est vraiment dommage, car la qualité des webcams sur le Surface Go est franchement fantastique. Sérieusement. La qualité de la caméra sur ce petit portable fait honte à celle sur mon Macbook Pro et coûte un tiers du prix. Je sais que les geeks qui procèdent à une ingénierie inverse des pilotes Linux sur ce truc sont probablement des reclus timides et qu’une webcam n’est probablement pas placée ​aussi haute sur leur liste que sur la mienne, mais j’aimerais que ce petit problème soit corrigé rapidement.
  
 L’écran L’écran
Ligne 38: Ligne 38:
 I went for the Surface Go with the 8 GB of RAM and 128 gigs of hard-drive space. The linux distro does not eat up much space so there is plenty of room for your data. I went for the “minimal Ubuntu Install” and “picked and chose” my favorite mix of Command-Line and Gui Apps. Additional storage was added by jamming in a 128 gig micro SD card in the back and I have successfully doubled my storage capacity.** I went for the Surface Go with the 8 GB of RAM and 128 gigs of hard-drive space. The linux distro does not eat up much space so there is plenty of room for your data. I went for the “minimal Ubuntu Install” and “picked and chose” my favorite mix of Command-Line and Gui Apps. Additional storage was added by jamming in a 128 gig micro SD card in the back and I have successfully doubled my storage capacity.**
  
-Sur cette petite machine sous Linux, les performances sont encore meilleures que celles sous Windows. Certains processus lourds du processeur (comme l’indexation permanente des fichiers) ne tournent pas sous Linux, ce qui fait que le dispositif est très rapide. La durée de vie de la batterie n’est pas aussi optimale que sous Windows, mais vous donne quand même une machine Linux mobile d’une grande sophistication. Il es possible de jouer avec suspendre/​mettre en veille quand vous fermer ​le couvercle, mais le douloureux problème chez Ubuntu (pas de prise en charge convenable de la mise en veille) se fait toujours sentir. Le dispositif démarre comme un éclair ; aussi, devoir l’arrêter pour ménager la batterie n’est pas très grave.+Sur cette petite machine sous Linux, les performances sont encore meilleures que celles sous Windows. Certains processus lourds du processeur (comme l’indexation permanente des fichiers) ne tournent pas sous Linux, ce qui fait que le dispositif est très rapide. La durée de vie de la batterie n’est pas aussi optimale que sous Windows, mais vous donne quand même une machine Linux mobile d’une grande sophistication. Il est possible de jouer avec suspendre/​mettre en veille quand vous fermez ​le couvercle, mais le douloureux problème chez Ubuntu (pas de prise en charge convenable de la mise en veille) se fait toujours sentir. Le dispositif démarre comme un éclair ; aussi, devoir l’arrêter pour ménager la batterie n’est pas très grave.
  
 J’ai choisi le Surface Go avec 8 Go de RAM et 128 Go d’espace disque. La distrib. Linux ne prend pas beaucoup de place et il y en a donc beaucoup pour vos données. J’ai sélectionné l’installation minimale d’Ubuntu, puis j’ai choisi un mélange de mes applis préférées en ligne de commande et en interface graphique. J’ai ajouté du stockage supplémentaire en installant une carte micro SD de 128 Go derrière, réussissant ainsi à doubler sa capacité. J’ai choisi le Surface Go avec 8 Go de RAM et 128 Go d’espace disque. La distrib. Linux ne prend pas beaucoup de place et il y en a donc beaucoup pour vos données. J’ai sélectionné l’installation minimale d’Ubuntu, puis j’ai choisi un mélange de mes applis préférées en ligne de commande et en interface graphique. J’ai ajouté du stockage supplémentaire en installant une carte micro SD de 128 Go derrière, réussissant ainsi à doubler sa capacité.
Ligne 46: Ligne 46:
 The one thing that makes the GO pretty sweet is its size. It’s slightly larger than a regular iPad (and has a very unique form factor), but smaller than its 12-inch Surface Pro brothers. This is a very important factor for me when using it as a touch device. I flip the keyboard back and I have a light and comfortable device to read, watch videos, and scribble down some notes in Journal++ The weight and the balance of the device makes it a pretty cool ultraportable lappie. ** The one thing that makes the GO pretty sweet is its size. It’s slightly larger than a regular iPad (and has a very unique form factor), but smaller than its 12-inch Surface Pro brothers. This is a very important factor for me when using it as a touch device. I flip the keyboard back and I have a light and comfortable device to read, watch videos, and scribble down some notes in Journal++ The weight and the balance of the device makes it a pretty cool ultraportable lappie. **
  
-Les ports sont assez rares sur cette machine : ​ un port USB C (et le bien connu connecteur « Surface ») est à peu près tout.Vous pouvez même charger le Go via USB et le brancher sur un hub USB C externe (ou un dock). Quand je réussis à le faire tenir dans mon Dock HP USB-C, je peux le convaincre d’alimenter un écran externe supplémentaire de 25”, mais alimenter 2 écrans de 25” est un peu au-delà des capacités du Go.+Les ports sont assez rares sur cette machine : ​ un port USB C (et le bien connu connecteur « Surface »), c'est à peu près tout. Vous pouvez même charger le Go via USB et le brancher sur un hub USB C externe (ou un dock). Quand je réussis à le faire tenir dans mon Dock HP USB-C, je peux le convaincre d’alimenter un écran externe supplémentaire de 25”, mais alimenter 2 écrans de 25” est un peu au-delà des capacités du Go.
  
 La chose qui rend le Go très agréable, c’est sa taille. Il est légèrement plus grand qu’un iPad normal (et sa forme est unique), mais plus petit que ses frères Surface Pro de 12 pouces. Ce facteur est très important pour moi quand je l’utilise en tant que dispositif tactile. Quand je bascule le clavier sur l’arrière,​ j’ai un dispositif léger et confortable sur lequel je peux lire, regarder des vidéos et griffonner quelques notes dans Journal++. Son poids et son équilibre en font un ultra-portable extrêmement sympa. La chose qui rend le Go très agréable, c’est sa taille. Il est légèrement plus grand qu’un iPad normal (et sa forme est unique), mais plus petit que ses frères Surface Pro de 12 pouces. Ce facteur est très important pour moi quand je l’utilise en tant que dispositif tactile. Quand je bascule le clavier sur l’arrière,​ j’ai un dispositif léger et confortable sur lequel je peux lire, regarder des vidéos et griffonner quelques notes dans Journal++. Son poids et son équilibre en font un ultra-portable extrêmement sympa.
Ligne 61: Ligne 61:
 Jakeday’s Kernel page https://​github.com/​jakeday/​linux-surface** Jakeday’s Kernel page https://​github.com/​jakeday/​linux-surface**
  
-N’étant pas développeur,​ je ne peux rien dire à propos des vitesses de compilation,​ etc., mais je travaille bel et bien dans le monde des entreprises en tant que consultant IT. Je suis quasi certain que s’ils corrigeaient les webcam, j’aurais une très agréable machine avec laquelle je pourrais survivre en déplacement. Je peux exécuter un environnement Office365 complet dans le navigateur, installer le client Citrix et aucun de mes copains en complet-cravate ne soupçonnerait qu’en fait le Go danse avec le Pingouin. (D’ailleurs,​ moi, je ne porte pas un complet ​et une cravate :p.)+N’étant pas développeur,​ je ne peux rien dire à propos des vitesses de compilation,​ etc., mais je travaille bel et bien dans le monde des entreprises en tant que consultant IT. Je suis quasi certain que s’ils corrigeaient les webcam, j’aurais une très agréable machine avec laquelle je pourrais survivre en déplacement. Je peux exécuter un environnement Office365 complet dans le navigateur, installer le client Citrix et aucun de mes copains en costard-cravate ne soupçonnerait qu’en fait le Go danse avec le Pingouin. (D’ailleurs,​ moi, je ne porte ni costard ​et ni cravate :p.)
  
-Finalement, j'​utilise mon Surface Go (sous Linux) dans mes déplacements comme mon petit portable Linux mobile. Gnome 3 n’est pas mauvais pour des dispositifs tactiles, mais, la plupart du temps, j’ai tendance à me servir du clavier et de la souris. Sur le Surface Go, Linux transforme la petite tablette/​laptop en un dispositif très intéressant qui, comme tout autre dispositif tactile sans un « véritable » système d’exploitation mobile se place quelque part entre génial, original et inutile, selon votre état d’esprit.+Finalement, j'​utilise mon Surface Go (sous Linux) dans mes déplacements comme mon petit portable Linux mobile. Gnome 3 n’est pas mauvais pour des dispositifs tactiles, mais, la plupart du temps, j’ai tendance à me servir du clavier et de la souris. Sur le Surface Go, Linux transforme la petite tablette/​laptop en un dispositif très intéressant qui, comme tout autre dispositif tactile sans un « véritable » système d’exploitation mobilese place quelque part entre génial, original et inutile, selon votre état d’esprit.
  
 Liens : Liens :
issue153/mon_opinion2.txt · Dernière modification: 2020/02/03 18:10 par d52fr