Outils pour utilisateurs

Outils du site


issue155:mon_opinion

Ceci est une ancienne révision du document !


This article covers my experience (so far) of Ubuntu 18.04 – including when I purchased a new Dell laptop at the end of 2019. Specification = Inspiron 15.6 inch model 3581, with 8GB RAM, Intel 7th Gen Core i3 Processor + Tray load DVD device. As you will see, my first introduction to Ubuntu 18.04 was quite drastic. A bit of background. For what seems like forever, I used an HP laptop running Windows Vista, not updating to 7, 8, or even Windows 10. When the hardware was getting very slow, my thoughts were ‘If I have to learn Windows 10, why not learn LINUX?’. After some investigation, I determined that Ubuntu looked to be the best for a home user to learn. I purchased a Dell laptop in 2016 running Ubuntu 14.04, and started to understand that Ubuntu could be very useful. Due to my lack of Linux experience, I set up a Standard user account, without any password, to use on a day-to-day basis, without administration rights, so that I could not inadvertently issue disastrous commands. In 2017, the laptop generated a fault that was fixed by Dell; on its return it had the new Ubuntu 16.04 installed. When Ubuntu 18.04 was released, I read up about it and thought that I could investigate it by booting the 18.04 version from a USB stick, as there was no DVD/CD device on my laptop.

Cet article traite de mon expérience (jusqu'ici) d'Ubuntu 18.04, y compris quand j'ai acheté un nouveau portable Dell, fin 2019. Spécifications : Inspiron 15.6“, modèle 3581 avec 8 Go de RAM, processeur Intel Core i3 de 7e génération et un vrai lecteur de DVD. Comme vous pourrez le voir, mon premier contact avec Ubuntu 18.04 a été très dramatique.

Un peu de contexte

Pendant ce qui semble être une éternité, j'ai utilisé un portable HP sous Windows Vista, sans mise à niveau vers 7, 8, ou même Windows 10. Lorsque le matériel devenait extrêmement lent, je pensais : « Si je dois apprendre Windows 10 pourquoi pas apprendre Linux ? » Grâce à une enquête, j'avais déterminé qu'Ubuntu semblait être le mieux à apprendre pour un utilisateur domestique.

En 2016, j'ai acheté un portable Dell sous Ubuntu 14.04 et je commençais à comprendre qu'Ubuntu pouvait être très utile. Puisque je manquais d'expérience sous Linux, j'ai créé un compte utilisateur standard, sans mot de passe, que j'utiliserais quotidiennement, sans les droits d'administration, afin de ne pas pouvoir donner des commandes désastreuses involontairement.

En 2017, le portable avait un problème qui a été corrigé par Dell ; il m'est revenu avec le nouvel Ubuntu 16.04 déjà installé. Quand Ubuntu 18.04 est sorti, j'ai fait des recherches et ai conclu que je pourrais l'essayer en démarrant la 18.04 sur une clé USB, parce que mon portable n'a pas de lecteur de DVD/CD.

After reviewing a number of web explanations of how to run from a USB stick, I attempted to make a bootable Ubuntu 18.04 USB stick. In the end, I had to use both the Ubuntu 16.04 and Windows Vista laptops to get a bootable USB stick. Finally, the Ubuntu 18.04 opened up on my Dell laptop screen. After my review, I then found that I could not get back to using my laptop in version 16.04, but, unfortunately, I could not update to 18.04 either. Something had gone wrong with the GRUB2 file, whatever that was, and whatever I tried I could not overcome the problem. The boot up process was trying to use the Extensible Firmware Interface (EFI) and, due to my lack of understanding, I tried to find information from the web as well as purchasing ‘The Official Ubuntu Book’, but had to revert back to booting up using Basic Input/Output System (BIOS) and Master Boot Record (MBR). So I waited until I could afford to purchase a new computer with Ubuntu 18.04 already installed.

Après avoir lu de nombreuses explications sur le Web sur comment faire tourner un système à partir d'une clé USB, j'ai essayé de créer une clé USB amorçable avec la 18.04. Finalement, j'ai dû utiliser les deux portables (l'un sous Ubuntu 16.04 et l'autre sous Windows Vista) pour avoir une clé USB amorçable. Enfin, Ubuntu 18.04 s'est affiché sur l'écran du portable Dell. Après avoir écrit ma critique, j'ai trouvé que je ne pouvais pas retourner à la 16.04 sur le portable, mais que malheureusement, je ne pouvais pas non plus le mettre à jour vers la 18.04. Quelque chose s'était mal passé avec le fichier GRUB2 - je ne savais même pas ce que c'était - et quoi que j'essaie, je n'arrivais pas à résoudre le problème.

Le processus de démarrage essayait d'utiliser l'EFI (Extensible Firmware Interface) et, suite à mes méconnaissances, j'ai essayé de trouver des renseignements sur le Web et j'ai aussi acheté le livre officiel d'Ubuntu, « The Official Ubuntu Book », mais j'ai dû revenir au démarrage via le BIOS et le MBR (Master Boot Record).

Aussi, j'ai attendu jusqu'à ce que je puisse me permettre d'acheter un nouvel ordinateur sur lequel Ubuntu 18.04 était déjà installé.

Back to the new laptop and Ubuntu 18.04. When the new Dell computer was delivered, the Ubuntu 18.04 software install process asked if a recovery disk was required – which I confirmed, thus the operating system setup started. Other requests asked for user account(s) to be set up – and I found that all accounts now have to have passwords, and the Guest account was no longer installed as part of the operating system. After Ubuntu 18.04 was up and running, I wanted to check if there were any updates available / required and found that by opening ‘System Settings’, then looking under the heading ‘Details’, there was the option ‘Check for updates’. Over a few days, and on a number of occasions, I clicked on this option and was told my system was up-to-date – which I found strange! Due to my previous experience with Ubuntu 18.04, I was interested in finding out how the hard disk had been configured. While trying to get my old 16.04 laptop to boot, I found GParted Partition Editor very useful, so tried to run it under 18.04.

De retour au nouveau portable et à Ubuntu 18.04

Quand le nouvel ordinateur Dell a été livré, le processus d'installation des logiciels d'Ubuntu 18.04 a demandé si un disque de récupération était nécessaire, ce que j'ai confirmé, puis la configuration du système d'exploitation a démarré. Par ailleurs, je devais créer un/des compte(s) utilisateur et j'ai découvert que tous le comptes doivent maintenant avoir des mots de passe et que le compte Invité n'était plus installé avec le système d'exploitation.

Après le redémarrage, quand l'ordinateur était sous Ubuntu 18.04, je voulais vérifier les mises à jour disponibles/requises et j'ai trouvé qu'en ouvrant « Paramètres système », puis en regardant sous l'en-tête « Détails », je pouvais cocher l'option « rechercher des mises à jour ». Au fil de quelques jours et de nombreuses fois, j'ai cliqué sur cette option et j'ai lu que mon système était complètement à jour, ce que je trouvais bizarre ?!

À cause de ma précédente expérience avec Ubuntu 18.04, la configuration de mon disque dur m'intéressait beaucoup. Pendant que j'avais essayé de faire démarrer le vieux portable sous la 16.04, j'avais trouvé que l'éditeur de partitions GParted était très utile et j'ai essayé donc de l'exécuter sous la 18.04.

Unfortunately I could not find it, so I looked on the web to be told that there were two ways to install GParted, either using ‘Ubuntu Software’ or using ‘sudo’ at the command prompt in a terminal window. The ‘Ubuntu Software’ could not find GParted and the only way I could install it was to use ‘sudo’ commands at a Terminal prompt. The commands installed, checked, and started the GParted Partition Editor. What also happened was that a window opened automatically stating that there were 18.04 Software Updates required. Why had the ‘Check for updates’ informed me that the system was up to date? During the download of over 800MB of data, another window opened with the title of ‘What Do You Want To Do About Modified Configuration File GRUB = /tmp/grub.BcD6fzbae1 of configuration file /etc/default/grub is available, but the version installed currently has been locally modified’. (Aha, that file called GRUB again. Pls note I had not modified this or any other files). There were a number of options offered, the one that I clicked on was [Show a side-by-side difference between the versions]. The screen closed and I was expecting the two files to be displayed, but the software updates continued without any other warnings / options, etc. As expected, at the end of the updates, the system needed to be restarted.

Malheureusement, il était introuvable et j'ai donc cherché sur le Web où j'ai lu qu'il y avait deux façons d'installer GParted : soit avec le « Centre de logiciels Ubuntu », soit avec sudo à l'invite de commande dans un terminal.

Le « Centre de logiciels » ne trouvait pas GParted et la seule façon de l'installer était avec les commandes « sudo » à l'invite du Terminal. Les commandes ont installé, vérifié et démarré l'éditeur de partitions GParted.

De plus, une fenêtre s'est ouverte automatiquement me disant qu'il fallait télécharger d'importantes mises à jour pour la 18.04. Alors, pourquoi l'option « rechercher des mises à jour » m'indiquait-elle que le système était à jour ?

Pendant le téléchargement de plus de 800 Mo de données, une autre fenêtre s'est affichée avec le titre « What Do You Want To Do About Modified Configuration File GRUB = /tmp/grub.BcD6fzbae1 of configuration file /etc/default/grub is available, but the version installed currently has been locally modified ». (Que voulez-vous faire à propos du fichier grub qui a était modifié localement, sachant que /tmp/grub.BcD6fzbae1 du fichier de configuration /etc/default/grub est disponible.) (Aha, le fichier nommé GRUB s'est manifesté à nouveau. Veuillez noter que je n'avais modifié aucun fichier, que ce soit GRUB ou autre.) Pas mal d'options étaient proposées et j'ai cliqué sur « Montrer les différences entre les versions mises côte à côte. » La fenêtre s'est fermée et je m'attendais à l'affichage des deux fichiers, mais les mises à jour continuaient sans d'autres avertissements ou options, etc. Comme d'habitude, à la fin des mises à jour, il fallait redémarrer le système.

After looking around the desktop of Ubuntu 18.04, I could not find anywhere to display the battery status on the menu bar as a percentage. So back on to the web. I found that one needs to install GNOME Tweaks to be able to display the battery status on the top menu bar. The screens that are displayed when Ubuntu 18.04 is up and running are known as the desktop – which is controlled by the GNOME manager. Apparently there are a number of different desktops available for the Linux operating system. To install GNOME Tweaks, we are back to using ‘sudo’ commands at a Terminal prompt.

Après avoir investigué sur le bureau d'Ubuntu 18.04, je ne trouvais pas comment afficher le statut de la batterie sur la barre des menus, exprimé en pourcentage. De retour sur le Web.

J'ai trouvé qu'il faut installer GNOME Tweaks pour pouvoir afficher le statut de la batterie sur la barre de menus en haut. Les écrans qui sont affichés lorsque Ubuntu 18.04 s'exécute sont, en fait, le bureau, qui est contrôlé par le gestionnaire GNOME. Apparemment, de nombreux environnements de bureau existent pour les systèmes d'exploitation Linux.

Pour installer GNOME Tweaks, nous devons utiliser à nouveau des commandes « sudo » dans un Terminal.

In the fullness of time, I hope to understand why, after using the ‘sudo’ commands at a Terminal prompt to ‘install’ the GNOME Tweaks, one has to install the application a second time when trying to open the application with either the ‘Show Applications’ or ‘Supper’ key (a.k.a. Windows key). I now appreciate that the operating system has to be rebooted to see new installed items listed under the Installed heading in Ubuntu Software. I also note that each user has to update their desktop environment. My next tasks will be to install a few more of the applications that I have used in the past.

Avec le recul du temps, j'espère comprendre pourquoi, après avoir utilisé les commandes « sudo » et un Terminal pour « installer » GNOME Tweaks, il faut installer l'application une deuxième fois quand on essaie de l'ouvrir, soi, avec « Présenter les applications », soit la touche « Super » (alias, la touche Windows).

Je comprends maintenant la nécessité d'un redémarrage pour pouvoir voir les éléments nouvellement installés listés sous l'entête Installés dans le Centre de logiciels. Je note également que chaque utilisateur doit mettre à jour son propre environnement de bureau.

Mes prochaines tâches seront d'installer certaines autres applications que j'ai déjà utilisées par le passé.

issue155/mon_opinion.1585756878.txt.gz · Dernière modification: 2020/04/01 18:01 par andre_domenech